Livres numériques

Tao Te King

  • Print

  pdf-icon

Le Livre de la voie et de la vertu, composé dans le VIe siècle avant l'ère chrétienne, par le philosophe Lao-Tseu, traduit en français et publié avec le texte chinois et un commentaire perpétuel (1842).

 

Contemporain de Confucius et de Bouddha, Lao Tseu est le personnage le plus mythique du taoïsme dont il est considéré le père fondateur.

"Lao" et "Tseu" signifient respectivement "vieux" et "nourrisson". La légende raconte que, dès sa naissance, le personnage avait tellement réfléchi que ses cheveux en étaient devenus tout blanc. Il vécut environ 600 ans avant Jésus Christ dans la province actuelle du Honan où il occupait la charge d'archiviste à la Cour impériale. Lorsque la situation politique s'aggrava, Lao Tseu dut se retirer. Lorsqu'il fut parvenu à la frontière, à la passe de Han Kou, monté sur un bœuf noir, le garde-frontière Yin Hi lui aurait demandé quelque chose d'écrit. Sur ce, il aurait couché par écrit le "Tao Te King", qui comporte 5000 caractères chinois et le lui aurait laissé.

"Tao Te King", habituellement traduit par « livre de la voie et de la vertu », réconcilie les deux principes universels opposés : le yin, principe féminin, lunaire, froid, obscur qui représente la passivité, et le yang, principe masculin, qui représente l'énergie solaire, la lumière, la chaleur, le positif. De leur équilibre et de leur alternance naissent tous les phénomènes de la nature, régis par un principe suprême, le Tao.

Le terme King, nom générique des ouvrages de grande noblesse, évoque ce qui se transmet, comme sur un fil de soie, au long des générations et porte l'empreinte de la tradition. Le « Tao Te King » ne se raconte pas, ne s'explique pas, ne se disserte pas, chacun y puisera à volonté tout ce dont il a besoin, chacun l'interprétera selon son état d'esprit du moment.