Livres numériques

Cours d'ésotérisme général

  • Print

  pdf-icon

Né en 1919 dans l'Oise, Jean Dubuis est un cas spécial dans le cénacle restreint des « chercheurs de vérité » : il est à la fois un scientifique et un véritable « adepte », alchimiste et qabaliste.
Jean Dubuis a vécu au Mont Saint-Michel, à l'âge de 8 ans, une expérience illuminatrice qui lui a révélé l'existence d'un monde invisible. Peu à peu, il acquiert la conviction que le monde invisible est le support du monde visible. Il n'a eu de cesse, par la suite, d'en retrouver le chemin, en explorant les textes des Anciens et en les soumettant à sa propre expérimentation. Symbolisme, Qabal, Alchimie : autant de sciences « traditionnelles » qu'il a étudiées et mises en application avec une méthode rigoureuse et libre de tout préjugé.
Membre de groupes philosophiques, il a tout d'abord animé de nombreux exposés, forums et conférences sur la Qabal, notamment sur la structure de l'Homme et de l'Univers. Et dès le début des années 60 il a commencé à publier dans les revues de ces groupes des articles sur ces sujets. C'est au cours de ces animations publiques que les questions soulevées par son auditoire l'ont amené à penser qu'une discipline ésotérique expérimentale et mesurable conviendrait mieux aux scientifiques qu'il rencontrait, compte-tenu de l'aspect éminemment technologique de notre culture actuelle. Il s'est alors attaché à développer au laboratoire la pratique alchimique dont il n'avait initialement étudié que la théorie.
A la fois scientifique, dans le sens moderne du terme, et expérimentateur des « sciences traditionnelles », Jean Dubuis s'est imposé, dans ce long travail comme dans ceux qui suivront, tel un véritable Initié en même temps qu'un remarquable Enseignant, alliant la profondeur des conceptions présentées à la clarté remarquable de leur formulation. C'est pour diffuser ce travail qu'il a décidé, à la suite de stages organisés avec l'alchimiste italien Augusto Pancaldi, de créer en 1979 l'association « Les Philosophes de la Nature » qu'il a présidée et animée pendant 12 ans.
Le 6 avril 2010, Jean Dubuis a définitivement quitté ce plan d'existence à l'âge de 90 ans, pour rejoindre définitivement les plans supérieurs qu'il visitait régulièrement dans ce qu'il appelait les "contacts de la nuit".